Bebokkan

De Equilibrium
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les hommes-reptiles avant la grande guerre était réparti sur toutes les terres de l’ouest, il chasse très peu mais était reconnue pour leur aptitude au combat et les services qu’ils «prodiguaient» entre autre l’escorte et l’assassinat.

Mode de vie

Les Bebokkan avaient un system de classe strict seul les meilleurs porter les atours de leur classe.

Le shaman

Il était reconnu pour ses savoirs alchimiques et magiques, guérisseur et protecteur spirituel de la tribu se reconnait par la peau de cerf qu’il porte ses assistants quant à eux arbore une robe verte ou noire suivant son rang. Seuls les enfants ayant la vision des Nœuds peuvent prétendre à apprendre les savoir Shamanique Bebokkan.


Les guerriers

Ils portent régulièrement une armure intermédiaire, un bouclier et une lance, le chef de la tribu porte en plus une peau de léopard alors que les gradée une d’ours,et les sergent une de loup, le soldat normal quand à lui n’arbore aucune peau. Un soldat pour monter en grade dois combattre son supérieur dans un duel sans règle ou le plus fort deviens le gradée, le chef de tribu quant à lui dois être vaincu dans un combat à mort.

Les femmes

Les femmes guerrières ont une place central dans l’armée car ce sont celle qui manie les arme de lancé, leur place en second ligne étaient justifier par le fait qu’elles sont les seul à pouvoir donner la vie, ce sont donc elle qui manie les arcs et les poisons. Les femmes obéissent au gradée mais peuvent prendre la place d’un homme.

En temps de paix tous participe à la vie de la tribu et maintienne régulièrement leur performance au combat dans des duels amicaux pour améliorer  leur art

Le champion

Le Bebokkan le plus fort existant se vois attribué le titre de Champion , le champion se reconnait par la peau de lion qu’il porte , il siège au conseil des chefs et sa voix est entendu de tous , et nul ne peux contester sa volonté. Cependant celui-ci n’as pas pris part a la grande-guerre et n’est pas réapparut depuis celle-ci.

La tribu

La tribu peut aller de 100 à 1000 individus pour les plus grandes, elles sont dirigées par leur chef respectif qui se réunisse une fois par an pour discuter sur leur position dans le monde. Ils se reposent uniquement sur le mercenariat et la vente de bijoux en argent. Les maisons des Bebokkan sont des huttes composé de cuire et d’ossement


L'aprés guerre

Après la grande guerre les Bebokkan se sont replier dans les neiges . Cependant le premier hiver vint à bout d’un quart de leur population pour cause le froids mortel dont il n’était pas prêt. Aujourd’hui ils ont abandonné leur coutume pour s’adapté à la vie en ville et survive au hiver en se couvrant abondamment. Leur siège au sénat est actuellement Tenu par Ervin Taillefer qui arbore encore fièrement les atours du chef de tribu.

Le mariage et l’obligation de naissance

Tout Bebokkan a un devoir de naissance , il dois donc trouver une femelle et lui faire au minimum un enfant , cette enfant n’as pas besoin d’être le résultat d’un mariage , c’est-à-dire qu’un Bebokkan peu épouser un autre mâle sans soucis. Cette lois est issus d’un chef qui refusât un mariage arranger et proposât cette lois a la rencontre annuel des chefs , a la grande surprise de tous le Oui fut direct . Cette lois a surpris beaucoup de monde dans le monde après l’exode vers BlancheGriffe , mais avec du recul les Okkan l’on adopté pour leur peuple.